Sommaire

  • Zoom sur les cactus
  • Étape 1 : Offrez un susbtrat très poreux à votre cactus
  • Étape 2 : Arrosez votre cactus en respectant une période de repos hivernal
  • Étape 3 : Fertilisez votre cactus avec retenue
  • Étape 4 : Offrez un bon ensoleillement et une bonne aération à votre cactus
  • Étape 5 : Mettez les cactus gélives à l'abri durant l'hiver
Cultiver un cactus

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les cactus attirent en général les jardiniers en herbe en raison de leur variété et de leur facilité de culture. La floraison des cactées est superbe, l’aspect de la plante résolument original et les gros sujets sont de véritables bijoux pour la décoration d’intérieur. En outre, ils sont peu salissants, de croissance lente et faciles à intégrer dans le décor…

Cette fiche vous renseigne sur la façon de cultiver un cactus.

Zoom sur les cactus

Caractéristiques des cactus

Les cactus forment la famille des cactacées (ou cactées) qui réunit 2300 espèces de plantes exclusivement succulentes (du latin suculentus qui signifie « plein de suc »), toutes originaires du continent américain.

Les cactées ont certains points communs avec les plantes grasses :

  • Elles possèdent un organe de réserve situé dans les tiges ou les feuilles qui leur permet de survivre en période de repos et de sécheresse prolongée.
  • Leur sève épaisse et gluante, appelée « suc » circule lentement dans les vaisseaux et s'échauffe peu.
  • Un mécanisme physiologique particulier en rapport avec la photosynthèse leur permet de résister à la déshydratation et, par conséquent, de tolérer de longues phases de sécheresse.

Diversité de formes chez les cactus

La famille des cactées se caractérise par la présence d’aréoles, sorte de coussinets duveteux sur lesquels sont implantées les aiguilles. Ces dernières sont en fait des feuilles modifiées qui se détachent facilement de la plante.

Distinguer les silhouettes permet de classifier simplement les différentes sortes de cactées.

  • Les cierges (Cereus) qu'on peut voir dans les westerns ont une forme colonnaire et leur tige se ramifie avec l’âge.
  • Les boules, solitaires (Echinocactus) ou groupées (Mammillaria), sont les formes les plus évoluées des cactées du fait d’une réduction maximale de la surface de la plante.
  • Les raquettes ou oponces (Opuntia, comme le figuier de Barbarie) présentent une succession de segments plats qui portent de grandes épines (parfois absentes) associées à des épines minuscules (les glochides), toutes terminées en harpon. Certains Opuntia ont des articles de forme sphérique d’où leur nom de Cylindropuntia.
  • Les épiphytes, aux tiges plates segmentées, vivent perchées sur les arbres de la forêt tropicale (Schlumbergera, Epiphyllum). Elles ont besoin de plus d’humidité et d’ombre que les autres cactées.
  • Les Pereskia, enfin, sont des formes primitives de cactées qui ont conservé des feuilles associées à des épines.

Certaines mutations naturelles provoquent des formes dites « monstrueuses », très appréciées des collectionneurs car elles rendent chaque cactus unique par sa silhouette modifiée : en forme de faisceau (fasciation) ou en forme de crête (cristation).

L’épiderme des cactus revêt aussi différents aspects, tantôt vert cireux, tantôt recouvert de poils comme la tête de vieillard (Cephalocereus senilis), une cactée entièrement poilue !

1. Offrez un susbtrat très poreux à votre cactus

Le rempotage s'effectue environ tous les 3-4 ans. Rempotez le cactus dans un contenant légèrement plus large que le diamètre de la tige.

Le substrat doit drainer très rapidement pour éviter de faire pourrir les racines. Vous pouvez utiliser 30 à 40 % de sable grossier, de pouzzolane, de gravier, ou encore de perlite. Complétez avec de la terre du jardin pas trop argileuse et du terreau. Le pH optimal se situe entre 5 et 6,5.

Les proportions des matériaux qui composent le substrat peuvent varier selon les cactées. De façon générale, on applique 1/3 de sable, 1/3 de terre et 1/3 de terreau. Les plus délicates exigent un substrat plus minéral (voir les fiches par plantes pour plus de détails).

Placez du gravier ou des billes d'argile dans le fond du pot avant de le remplir de substrat.

2. Arrosez votre cactus en respectant une période de repos hivernal

Arrosez votre cactus avec méthode

Voici quelques conseils pour bien arroser votre cactus :

  • Attendez que le substrat soit sec entre chaque arrosage, même en période de végétation.
  • Utilisez un arrosoir et soyez généreux, de manière à bien imbiber la motte. Vous pouvez même tremper complètement le pot dans une bassine le temps que les bulles disparaissent à condition de ne pas laisser de l'eau stagner dans la soucoupe.
  • Videz la soucoupe une fois que toute la motte s'est bien imbibée.

Cessez d'arroser votre cactus pendant la période de repos

Dans nos régions, on observe une période pendant laquelle les plantes entrent en dormance et se flétrissent parfois de façon spectaculaire. Celle-ci s'étend approximativement de novembre à février à cause du froid mais aussi pendant les fortes chaleurs sur la Côte d'Azur. Cet arrêt momentané de la végétation prépare en général une floraison généreuse. Pendant cette période de repos, cessez complètement l'arrosage de votre cactus, sauf si vous le maintenez dans une pièce chauffée pendant l'hiver. Dans ce dernier cas, arrosez-le légèrement.

Reprenez l'arrosage de votre cactus en mars

La reprise de l'arrosage doit se faire de manière progressive pour ne pas faire éclater les cellules. Utilisez de préférence de l'eau de pluie non calcaire pour éviter les dépôts blancs, notamment sur les Mammilaria.

3. Fertilisez votre cactus avec retenue

La fertilisation se fait uniquement pendant la période de croissance et toujours sur sol préalablement mouillé afin de ne pas brûler les racines.

Employez un engrais faiblement azoté de type NPK (1-3-5) et contenant des oligoéléments. La poudre d'os mélangée au compost convient bien aussi (5 % d'azote et 21 % de potassium). Si vous utilisez un engrais liquide classique pour plantes à fleurs, diluez 2 fois la dose prescrite et fertilisez toutes les 3 semaines environ. Les engrais à libération lente pour cactées évitent de devoir fertiliser pendant toute la saison de végétation.

4. Offrez un bon ensoleillement et une bonne aération à votre cactus

Placez autant que possible votre cactus à l'extérieur, sur un rebord de fenêtre, un balcon ensoleillé ou dans le jardin entre mars et octobre.

Si vous gardez habituellement votre cactus à l'intérieur, tâchez de le sortir quelques semaines durant l'été pour compenser l'étiolement (allongement démesuré des tiges et éclaircissement des tissus). Certaines cactées des forêts vivant sur les arbres (Epiphyllum, Zygocactus...) tolèrent peu le soleil.

Pour éviter les maladies des cactées, pensez à aérer la pièce régulièrement.

5. Mettez les cactus gélives à l'abri durant l'hiver

Dès que les premiers froids nocturnes apparaissent, certaines espèces peuvent craindre le gel, et notamment les fentes qu'il provoque dans leurs tiges. Si vous en possédez une ou plusieurs, rentrez-les alors dans une pièce fraîche ou une véranda peu chauffée.

Dans les zones privilégiées du sud de la France, de nombreuses espèces de cactées sont cultivées dans des rocailles, qui emmagasinent la chaleur de la journée et drainent parfaitement le sol. C'est le cas, par exemple, au jardin botanique de Monaco.

Un abri peut aussi être construit au-dessus d'une rocaille pour protéger du froid humide les cactus plantés en pleine terre.

Dans les cas extrêmes, vous pouvez envelopper les cactus en pot dans des journaux une fois que leur substrat est bien sec, et les remiser dans un endroit sec, comme une cave, pendant toute la période de repos. Pensez alors à les réhabituer progressivement à la lumière printanière en voilant le vitrage ou en peignant de blanc les vitres pour éviter les brûlures des tissus.

Vous pouvez aussi les placer dans une serre au-dessus d'un lit de graviers ou même les enterrer à moitié pour limiter l'assèchement du substrat. 

Matériel nécessaire à la culture des cactus

Imprimer
Engrais

Engrais

6 € le sac de 20 kg

Sable

Sable

Environ 6 €/kg

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

2 Culture et entretien du cactus

Aussi dans la rubrique :

Culture et entretien du cactus

Sommaire