Sommaire

Pour protéger, favoriser et accélérer la croissance des cactus, quelle que soit leur espèce, il ne suffit pas de les exposer à la lumière ou de leur donner de l'engrais. Il est également indispensable de respecter leur période d’hivernage.

Respectez la période d'hivernage du cactus

Un cactus a besoin de sa période de sommeil… pour mieux se réveiller ensuite ! Respecter les cycles de la plante et particulièrement l’hivernage est indispensable pour que le cactus :

  • profite de sa période de croissance, le printemps venu ;
  • donne des fleurs plus belles et nombreuses ;
  • survive, tout simplement.

En bref, à moyen terme, le cactus est condamné s’il n’a pas sa période de sommeil.

Lire l'article Ooreka

À quoi correspond l'hivernage pour le cactus ?

C’est le fait de laisser ses cactus au sec et au froid (même si tout est relatif) en hiver. Non, ce n’est pas du sadisme ! Bien au contraire, le cactus a besoin de ne pas toujours se croire en été.

L’hivernage implique :

  • Un arrosage diminué : selon la région où l’on habite, au début ou au milieu de l’automne, on commence par diminuer tranquillement les arrosages, avant de les arrêter complètement. On ne les reprendra progressivement qu’au printemps.
  • Moins de soleil : on peut placer ses cactus dans une pièce obscure ; attention cependant au changement brutal de luminosité. Si on conserve son cactus dans le noir, il faudra, au printemps, le ré-habituer doucement à la lumière, au risque de provoquer des brûlures.
  • Une température spécifique : c’est le facteur délicat. Il est difficile de recommander une température précise. Tous les cactus ne résistent pas de la même façon à un froid identique. Même au sein d’une même espèce, il y a des variantes. Il est impératif de se renseigner sur le genre du cactus.

Hivernage cactus : précisions et précautions

Voici quelques règles simples pour réussir l'hivernage de votre cactus :

  • Un cactus qui pousse en altitude sera plus résistant au froid qu’un cactus provenant du bord de mer.
  • La fragilité de la plante influe sur la température à choisir en hiver : un cactus en bonne santé supportera une température plus basse qu’un cactus attaqué par les parasites.
  • L’hydratation joue un rôle essentiel : un cactus qui n’a pas été arrosé depuis des semaines ou des mois résiste mieux au froid.
  • La durée a aussi son importance : il vaut mieux un froid intense mais bref qu’un gel plus doux qui dure des jours et des jours. L’idéal est d'éloigner les cactus du gel, ou de les protéger, pour qu’ils n’en subissent pas les dégâts.

Température hivernage cactus

La plupart des cactus ont besoin d’une température hivernale autour de 10 à 12°. Ils peuvent néanmoins survivre à une température descendant jusqu’à - 5° si, et seulement si, ils restent au sec et ne sont pas arrosés.

  • Les plus résistants : les cactus Pediocactus, Oreocereus, Sclerocactus ou Echinocereus résistent à des températures inférieures à - 10°.  
  • Les plus fragiles : les cactus Rhipsalis, Schlumbergera, Haageocereus, Hatiora ou Neobuxbaumia ont eux besoin d’une température plus douce, entre 4 et 7°.
  • Les plus frileux : quelques espèces enfin ne tolèrent pas les températures trop basses, comme le Discocactus ou le Pilosocereus qui ne supportent pas plus de 12 à 15° en hiver.
2 Culture et entretien du cactus

Aussi dans la rubrique :

Culture et entretien du cactus

Sommaire