Sommaire

La division des touffes est, avec le semis, la greffe ou la bouture, l’un des moyens de démultiplier ses cactus. C’est la multiplication par division !

Même si toutes les espèces de cactus ne peuvent pas être divisées, cette technique est pour la plupart facile à pratiquer et donne des résultats rapides. Explications, méthode, avantages, voici tout ce qu'il faut savoir sur la division de cactus.

Pourquoi diviser les touffes d’un cactus ?

La division permet de démultiplier ses cactus. Elle est :

  • Un moyen de séparer une souche en plusieurs parties qui donneront autant de nouveaux cactus identiques à la plante mère.
  • Une technique qui s’applique très bien aux cactus formés de plusieurs pieds, comme le cactus Mammillaria ou l’Echinopsis. Dès lors, séparer quelques touffes du groupe ne met pas en danger la plante mère.
  • Une technique qui demande un peu de patience mais qui est facile à réaliser. D’ailleurs, les jardiniers la connaissent très bien ; elle se pratique fréquemment sur de très nombreuses espèces de plantes. 
  • Une occasion d’enlever des racines en mauvais état qui ne font que « peser » sur le cactus. Elles sont remplacées par des racines plus vigoureuses qui lui permettront de donner plus de fleurs.       

Division cactus : quelles sont les règles à respecter ?

Il y a deux conditions indispensables à la réalisation d’une division des touffes :

  • Il faut que le cactus ait des touffes bien fournies, suffisamment pour que la plante mère ne dépérisse pas et pour que la touffe replantée puisse « prendre ».  
  • La plante doit présenter de belles racines, en bonne santé. 

Comment pratiquer une division de cactus ?

La technique consiste à sélectionner les touffes, les séparer de la plante mère et les replanter.

Les différentes étapes de la division de cactus :

  1. Soulevez la souche avec une petite bêche.
  2. Séparez très délicatement les différents pieds qui composent le cactus, à la main, avec des gants.
  3. Si les touffes sont trop imbriquées entre elles, séparez-les en les tranchant avec un couteau à lame très fine, un cutter stérilisé, un sécateur ou une petite paire de pinces.
  4. Laissez la plante cicatriser à l’air libre quelques jours pour éviter la prolifération de bactéries, dans l’idéal une semaine.
  5. Replantez la touffe directement en pleine terre ou mettez-la dans un pot avec suffisamment de substrat (un peu sablonneux).
  6. Arrosez avec beaucoup de parcimonie.
  7. La multiplication a réussi lorsque vous verrez apparaître de nouvelles pousses. 

Quels cactus peut-on diviser ?

Certaines espèces sont plus faciles à diviser que d’autres, comme l’Echinocereus ou le Mammillaria.

L’Echinocereus klapperi

Le débutant peut commencer avec ce joli cactus, facile à diviser car des rejets poussent à sa base, formant des pieds très pratiques à diviser. En plus, il produit de belles petites fleurs rouges à la fin de l’été.

L’Echinopsis

Il s'agit d'une espèce de cactus bas, formée de petites boules rondes, qui constituent autant de touffes à prélever.

L’Echinopsis aurea, par exemple, est un cactus cylindrique entouré de touffes de petites boules rondes flanquées d’épines grises ou noires. Il produit de grandes fleurs jaune bouton d’or.

Le Mammillaria

Il offre l’avantage de pousser rapidement. Il possède de fines tiges cylindriques et donne une belle floraison blanche… en hiver !

2 Culture et entretien du cactus

Aussi dans la rubrique :

Culture et entretien du cactus

Sommaire